En Oisans, le perce-neige annonce le printemps…

En altitude, à l’abri sous la fine couche de neige, la nature doucement s’éveille. Alors qu’en plaine, la métamorphose marque déjà pleinement le paysage. Voyagez à travers le temps, d’une saison à l’autre, selon l’altitude, avec un programme entre activités d’hiver et d’été en montagne, là où la nature n’est jamais dans la demi-mesure.

La lumière a changé sur les massifs de l’Oisans, l’humidité de l’air a remplacé le froid sec de l’hiver et parfume les premiers rayons du soleil. Rapidement la douceur réchauffe les ruelles des villages et les couleurs s’animent dans les prairies. L’éveil de la nature est bien plus qu’un spectacle, c’est un renouveau qui s’opère aussi en nous. Séjournez en montagne au printemps, permet de s’y consacrer tout en pratiquant une foule d’activités nature !


Des dernières neiges aux premiers bourgeons

Entre les derniers planter de bâton à ski de rando et les premiers coups de pédale sur la voie verte, vous aurez le choix entre moments détente et activités sportives. Retrouvez sur cette page de quoi agrémenter votre séjour en Oisans !

Du ski de printemps pour continuer à glisser

Pour une dernière glisse au printemps, profitez des atouts d’un territoire de haute-montagne, où les secteurs en altitude voient la couche de neige diminuer doucement au mois de mai. Bien sûr, cette activité ne s’improvise pas, être accompagné d’un pro changera totalement votre sortie : vous arriverez détendu et vous repartirez riche d’une foule d’enseignements ! Pour développer le sujet, rendez-vous sur la page « Ski de rando » :


La voie verte pour commencer à pédaler

Peut-être la meilleure saison pour suivre le tracé de la voie verte, au mois de mai, et encore plus en juin, la nature explose ! Avec les sommets toujours éclatants de neige en point d’horizon, vous longerez la Romanche gonflée par la fonte des neiges et vous traverserez des tunnels de verdure, entre hêtres et bouleaux, à l’approche du torrent glaciaire du Vénéon. La voie verte vous donnera un regard neuf sur la vallée de la Romanche, un voyage à plat, bucolique et étonnant !


Des villages de montagne pour flâner

Respirez l’air frais, parfumé par le réveil de la nature, au son du chant des oiseaux, en flânant dans les ruelles de nos petits villages. Dès les premiers rayons du soleil le paysage s’anime et le charme opère…

Le temps se dilate quand on se laisse embarquer par l’atmosphère reposante des lieux. La vie qui émane des murs de pierres est perceptible, sans parler, ils évoquent des siècles de vie montagnarde. Une après-midi de balade, après un pic-nic, vous apportera autant de détente qu’une séance au spa.


Des cascades gonflées par la fonte des neiges

Au bout d’une petite balade ou d’une belle randonnée, parfois se cache une cascade de toute beauté. À la fonte des neiges, leur débit est tel que vous les entendrez avant de les voir. Autre témoin du réveil de la nature, les cascades se déchaînent au printemps rappelant que les montagnes sont puissantes et que dans leurs veines coulent l’eau de source de la terre.

En peu de temps de marche, découvrez la cascade de la Pisse près du Bourg-d’Oisans, la cascade de la Fare à Vaujany ou celle de Lanchâtra à l’approche de St-Christophe-en-Oisans. Mais aussi la cascade du Roubier sur Oz-en-Oisans, celle de pont Ferrand à Clavans-en-Haut-Oisans ou la cascade de la Muzelle près de Venosc.


Des rencontres pour échanger

Les artisans, artistes ou producteurs de l’Oisans maîtrisent des savoir-faire ancestraux qui les passionnent. Ils sont venus chercher en Oisans un cadre de vie magique pour un retour aux choses simples et saines. Souvent installés dans des petits coins de montagne, ils ont beaucoup à vous faire découvrir !

Visites d’ateliers, de laboratoires, de fermes ou de jardin, les membres de la route des Savoir-Faire de l’Oisans se sont réunis pour partager avec vous leur passion. Alors pour les rencontrer retrouvez les tous sur la page de la Route des Savoir-Faire :


Des coins à marmottes pour les observer

Dès que le soleil a suffisamment réchauffé les alpages, entre les derniers névés de neige, les premières marmottes pointent le bout de leur museau pour humer la douceur de l’air. À la sortie du terrier, elles semblent s’être trompé de manteau et d’en avoir enfilé un bien trop grand pour elle !

Les réserves de l’hiver sont consommées, affamées elles recherchent les premières poussent dans une agitation qu’on leur connaît peu. Un spectacle que les randonneurs discrets et patients pourront se régaler d’observer au col du Lautaret, autour du lac Besson, sur les sentiers autour de la Bérarde, mais aussi sur les alpages de Villard-Reculas ou d’Ornon et Oulles.


Des fermes à visiter

Au printemps, les fermes de l’Oisans sont en pleine effervescence. Chez les producteurs de fromages, yaourts et autres plaisirs lactés, règne une joyeuse agitation avec l’arrivée des petits derniers : agneaux, veaux ou chevreaux !


L’époque est idéale pour leur rendre une petite visite et goûter leurs produits, seul impératif : prendre rendez-vous pour la visite, car qui dit fermier bien occupé, dit visite à l’improviste risquée. Profitez-en pour coupler votre visite de la ferme avec un petit tour dans les villages alentours ou avec un pic-nic aux parfums des fromages locaux !


Les guides et accompagnateurs de l’Oisans

Rafting en Oisans

Au printemps, c’est l’époque des sports d’eaux vives pour les amoureux de sensations fortes, rafting, canoë, hot dog ! Bien sûr les fondus de glisse se laisseront guider sur les itinéraires de ski de randonnée ou testeront le snow kite. Ou alors si votre truc c’est plus le 2 roues, faites un tour sur bike-oisans.com pour retrouver les écoles VTT et les coach cyclo.

Le champs des activités est vaste pour profiter de l’air pur, alors faites appel aux professionnels du territoire qui, en plus de vous initier à leurs pratiques respectives en toute sécurité, vous feront découvrir les massifs de l’Oisans comme personne.


Terrasse à Villard-Reculas

Les hébergements

De la chambre d’hôtes au chalet de montagne, l’ensemble des hébergements touristiques de l’Oisans vous accueillent au printemps. À vous de faire votre choix entre petits villages ou grandes stations, pour ensuite trouver un toit accueillant pour votre séjour printanier.


Une semaine de vacances en Oisans au printemps

Pour vous aider à imaginer votre semaine d’évasion en Oisans voilà un petit programme qui reprend les thèmes de cette page.

Jour 1

Balade découverte de la vallée de la Romanche sur la voie verte

Partez d’Allemond pour s’échauffer sur le plat et se mettre dans l’ambiance le long de la Romanche. Traversez Le Bourg-d’Oisans en appréciant son architecture brute, typique de l’Oisans, et en faisant le plein pour le pic-nic ! Équipé pour la suite du parcours, vous attaquez la partie plus sauvage avec une traversée à gué, parfois encombrée mais sans difficulté à franchir, et un tracé plus sportif jusqu’à Venosc.

Jour 2

Randonnée découverte, visites de villages et des savoir-faire

Pour observer la faune sauvage très active à la fonte des neiges, passez au musée des Minéraux et de la Faune du Bourg-d’Oisans pour une petite visite et demander conseil. Inutile de monter bien haut à cette époque, une petite rando autour des villages permet souvent de voir fourmiller la nature en éveil. Si vous montez au Lautaret, faites une pause à La Grave pour un tour du village, même chose à Villard-Reculas ou à la Bérarde par exemple.
Et n’oubliez pas les membres de la Route des Savoir-Faire, présents dans (presque) tous les villages.

Jour 3

Ski de printemps et récupération inactive

Le choix d’un secteur pour une sortie en ski de randonnée n’est pas chose facile. À chaque printemps ses conditions d’enneigement, donc votre meilleur allié sera le guide de haute-montagne pour organiser la journée. Cependant un petit conseil, une fois de retour dans votre logement, vous n’aurez qu’une envie : un bon moment de détente. Alors pensez à prendre rendez-vous avec un professionnel du « bien-être » pour un massage à domicile, par exemple… Une juste récompense après une belle journée sportive en montagne.

Jour 4

Gourmandise dans les fermes de l’Oisans

Après une journée d’efforts, vous avez bien mérité une journée de réconfort. Alors commencez par un petit déjeuner gourmand pour être dans le thème de la journée ! Bien sûr, vous aurez pensé à prendre rendez-vous avec le fermier quelques jours avant, et à passer à l’office de tourisme pour savoir comment compléter votre journée. Car, qui dit ferme, dit cadre sauvage ou bucolique, et vous pourrez coupler votre visite de ferme avec celle d’un village, avec une balade en forêt ou une petite sieste dans les alpages !

Jour 5

Les marmottes, stars des alpages !

Les marmottes… même si, contrairement au yéti, on est sûr qu’elles existent, pas évident de les voir. Sauf si vous avez les bons coins à marmottes et deux qualités indispensables : la patience et, surtout, la discrétion. Pour mettre toutes les chances de votre côté, une fois de plus votre allié sera l’office de tourisme, pour vous faire conseiller quelques pistes. Aucune garantie d’en voir, mais au printemps elles sont particulièrement gourmandes, et même si vous ne leur donnerez rien à manger pour leur bien-être, vous devriez en voir facilement. Alors trouvez un coin, posez-vous dans l’herbe et scrutez patiemment les alentours. Vous ne verrez pas la journée passer !
A savoir : les marmottes sont plus actives le matin et en fin de journée.


On vous attend en Oisans ! Contactez-nous pour caler les derniers détails de votre séjour dans nos montagnes