Remonter la Romanche, c'est pénétrer dans le berceau de l'hydroélectricité à Livet-Gavet et être témoin de l'histoire qui continue avec le chantier EDF Romanche-Gavet.
La Basse vallée de la Romanche
La Basse vallée de la Romanche (1)

Description

Les anciennes usines du début du XXe siècle s’enchaînent, avec notamment celle des Vernes, et cohabitent avec le barrage le plus puissant de France Grand' Maison, au-dessus d'Allemont.
L'histoire de la basse vallée de la Romanche c'est des données naturelles, des ressources minérales, l’énergie hydraulique, les réserves en bois, qui ont suscité le développement de différentes formes d’industries au fil des siècles : martinets au Moyen Age, hauts-fourneaux, papeteries, puis électrométallurgie et électrochimie.
Auparavant poumon économique de l'Oisans avec ses usines, la vallée attiraient les paysans pour travailler en hiver. Ils retournaient à leur troupeaux l'été. Déjà des saisonniers !
Aujourd'hui, après queqlues décénnies de désuétude, la vallée soigne sa présentation et repart sur un nouveau projet hydroéléctrique d'ampleur avec le chantier Romanche Gavet. Quelle énergie ! L'Histoire, comme le fil de l'eau, continue.

Le musée de la Romanche à Rioupéroux retrace cette histoire : le patrimoine industriel de la Romanche, la géologie locale, mais également le développement de ces activités et la vie des hommes qui en ont été les acteurs.

Localisation

La Basse vallée de la Romanche
Livet-et-Gavet