Situé à 1530 mètres d’altitude, le lac du Lauvitel est le plus grand lac du massif des Ecrins.

L’un des plus beaux sites de l’Oisans.

Le vallon du Lauvitel conduit au lac du même nom : un joyau serti de pentes raides et rocheuses descendant des sommets du Rochail (3022 m), de la tête de la Muraillette (3019 m) et du signal du Lauvitel (2901 m). Contrairement aux apparences il est situé est sur la commune de Bourg d’Oisans.

De par sa profondeur (68 m), sa superficie (37,2 hectares) et son volume d’eau (6,8 millions m3), le Lauvitel est le lac de tous les records.

Il est jouxté par la réserve intégrale du Lauvitel, interdite au public.
Créée en 1955 pour « une protection renforcée de la faune et de la flore dans des buts scientifiques », c’est le premier espace du genre a avoir été créé dans un Parc national français. Elle a pour but « le suivi de la dynamique naturelle d’écosystèmes.
Longtemps seule réserve intégrale dans un Parc national français, elle est devenue la référence en la matière en France.

Un peu de géologie…

La formation de la retenue d’eau, naturelle et survenue il y a environ 4000 ans, est due à un éboulement rocheux qui s’est ajouté à une moraine glaciaire existant déjà en fond de vallée. Un empilement de blocs fragmentés atteste d’un cataclysme ancien qui a barré la vallée. Au-dessus du lac, le plan de glissement en témoigne aussi.

Durant l’hiver, la couche de glace est épaisse de plus d’un mètre. À la fonte des neiges, l’excédent d’eau, en provenance des sommets alentour, dépasse la capacité d’écoulement par porosité et le lac peut monter de 20 mètres par rapport à son étiage de l’été, avant de déborder.

 

La Randonnée

On y accède depuis le hameau de la Danchère. L’itinéraire serpente sur l’énorme éboulement qui est à l’origine de la formation du lac, mais dans une ambiance ombragée et bucolique.

Traverser la Danchère et continuer par un bon chemin jusqu’au croisement à proximité du ruisseau du Lauvitel (panneau du Parc national des Ecrins).
Remonter le chemin pavé à gauche, en rive droite du ruisseau. Le sentier est bordé de murets en pierres sèches qui délimitent des champs cultivés.
Traverser le ruisseau de la Selles au niveau d’un captage puis s’élever en lacet dans les feuillus et les épicéas. Croiser de nombreuses sources qui sont plutôt des résurgences du lac.
Après avoir traversé une zone dégagée avec de belles prairies, déboucher sur un replat qui mène au bord du Lauvitel (1530 m).
Pour le retour, longer le lac vers les cabanes. A la bifurcation, emprunter le sentier de droite qui redescend à la Danchère en rive gauche du ruisseau. De retour à la Danchère, traverser le hameau en sens inverse pour rejoindre le parking.

Cet itinéraire est dans le coeur du parc national, veuillez consulter la réglementation.

La Maison du Parc à Bourg d’Oisans

Pour en savoir plus sur le Lauvitel et les autres joyaux de l’Oisans passez à la Maison du Parc : présentation en image des richesses naturelles de l’Oisans et des métiers de montagne. Informations, documentations sur le Parc, projections ou coin lecture pour les enfants.
Le Parc propose également des animations gratuites tout au long de l’été.