Sentier ethnobotanique – Les plantes comestibles

Les plantes sauvages offrent maintes possibilités à ceux qui ont la patience de faire leur connaissance. Le sentier ethnobotanique des plantes comestibles vous fera découvrir les plantes utilisées autrefois et celles qui peuvent encore servir.

À propos : Sentier ethnobotanique – Les plantes comestibles

Il n’y a pas toujours lieu de chercher loin pour subvenir à ses besoins. Un coin envahi par les mauvaises herbes peut être un vrai garde-manger. Les plantes que nous arrachons sont parfois plus riches en nutriments et en saveurs que celles que nous cultivons dans nos potagers. Par exemple, les orties et les orles sont bien plus riches en minéraux que les épinards.

Autrefois, les gens cueillaient par obligation. Les plus pauvres avaient le répertoire le plus riche. De nos jours, certains grands cuisiniers affectionnent l’herbe à fumier, alors qu’il y a tout juste quelques années ceux qui en mangeaient avaient honte de l’avouer. Pour les paysans montagnards, la soupe du soir était l’aliment de base. Elle était le plus souvent composée de pommes de terre agrémentées de quelques herbes de saison. Si elles étaient trop fades, la puissante herbe à Maggi faisait office de cube de bouillon. Au printemps, les salades de jeunes feuilles de pissenlit ou de côtes réveillaient les papilles.

Le deuxième sentier ethnobotanique, à La Grave, focalise sur les plantes médicinales.

Vous pouvez relier les deux sentiers ethnobotaniques à pied par le GR54.

Age minimum : 6 ans

En bref

120 min

D+ : 50 m

1.5 km

Niveau vert - Très facile

Plan et tracé GPX

Sentier ethnobotanique – Les plantes comestibles

S'y rendre

Équipements

  • Sentier à thème

Ouverture

Du 01/05 au 31/10.
Balade accessible à pied de Mai à Octobre, en fonction des conditions météo et nivologiques.

Tarifs

Gratuit

Accès libre. Plan des sentiers, livret pédagogique et petit guide ethnobotanique à disposition au Bureau d'Information Touristique à La Grave.

Ce prestataire vous propose aussi

Complément de localisation

Le départ du sentier ethnobotanique du Pied du Col se trouve près du camping municipal d'Arsine.