Au col du Sabot (2100 m)

Le col du Sabot était un passage vers la Savoie, emprunter par les colporteurs .

À propos : Au col du Sabot (2100 m)

La route montant au col du Sabot a été réalisée pour faciliter la montée dans les alpages, elle prolonge celle de Vaujany, passe par La Villette et prend fin au col du Sabot, avec vue imprenable sur le Mont Blanc.


Cet ancien col qui permettait jadis de se rendre en Savoie (en patois, Sabot, "Sabaudia" veut dire Savoie) est aujourd'hui délaissé par son grand frère la Croix de Fer.

Histoire, culture et patrimoine

Un des garçons de la famille ayant la fibre commerciale et du bagout partait vendre fleurs séchées des montagnes, broderies confectionnées pendant les longues veillées d’hiver et tout autre objet acheté en chemin. On rapporte que certains colporteurs rejoignirent les Balkans. Le commerce des fleurs emmenait parfois les hommes jusqu'à Saint Petersbourg, une clientèle riche, élégante aimant les fleurs alpestres : racines et bulbes de gentiane, orchis, lis martagon, vendus au plus haut prix. (Gabrielle Sentis). Derrière le col du Sabot, se trouvait un poste frontière, dont quelques ruines existent encore. La Savoie fut rattachée à la France en 1792 et s’appellera département du Mont Blanc, d'ailleurs bien visible du col.

Ouverture

Du 15/06 au 15/09.

Tarifs

Gratuit

Accès libre.

Ce prestataire vous propose aussi

Sentier Grand Beau Rocher

Complément de localisation

Prendre la direction de Vaujany puis monter le Col du Sabot.