Bel itinéraire dans le Vallon du Soreiller pour découvrir tout au fond l'extraordinaire Aiguille Dibona et son refuge niché au pied. La terrasse du refuge donne tous loisirs pour suivre les grimpeurs à la conquête de la paroi.
Vallon du Soreiller et l’Aiguille Dibona
Vallon du Soreiller et l’Aiguille Dibona (1)
Vallon du Soreiller et l’Aiguille Dibona (2)
Vallon du Soreiller et l’Aiguille Dibona (3)
Vallon du Soreiller et l’Aiguille Dibona (4)

Plan et tracé GPX

Hors Parc national des Ecrins, chiens en laisse autorisés sur le sentier avec vigilance car le vallon accueille des troupeaux de moutons.

Vallon du Soreiller et l’Aiguille Dibona
Saint-Christophe-en-Oisans - La Bérarde

Profil

Descriptif Vallon du Soreiller et l'Aiguille Dibona


Départ : Saint Christophe en Oisans (hameau des Etages)
Dénivelé : 1 139 m
Durée A/R : 3h
Distance: 5 km

Itinéraire :
Le sentier classique de la Combe d'Amont débute à l'entrée du hameau des Etages. Après une montée au milieu des rhododendrons, il rejoint la combe d'amont et traverse son torrent via une passerelle. C'est alors, que l'on découvre l'extraordinaire Aiguille Dibona (3130 m) qui se dresse au centre, avec le refuge blotti au pied. Le faux plat qui suit la sortie de la combe est propice à la halte avant de commencer les derniers lacets très raides qui mènent au refuge et à ses volets rouges déjà en point de mire.

Un itinéraire plus sauvage et plus difficile emprunte le sentier de la "Montagne d'en bas", qui démarre environs 500 m avant le hameau des Etages, à quelques pas d'un petit pont, puis traverse peu après un grand éboulement. Il longe des grottes (barmes) et l'on découvre une grosse dalle plate en équilibre, surprenant ! La première moitié de l'itinéraire se fait en zigzaguant dans des vires rocheuses puis bifurque franchement à droite (vers l'est) pour rejoindre l'arête séparant les deux vallons. Au détour d'un lacet, se dressera alors l'Aiguille Dibona, toujours aussi surprenante. On oblique alors vers l'ouest pour s'enfoncer dans le silencieux vallon d'en Bas au pied de l'imposante Aiguille du Plat de la Selle (3596 m). Retour vers l'est pour atteindre vers 2800 m l'Arête du Soratay, avant de poursuivre pour découvrir le refuge. Attention, ce deuxième itinéraire aérien et difficile, est conseillé à la montée et par temps sec.

À savoir :
Le refuge est le départ de nombreuses voies d'escalade. Spectacle assuré.

Ouverture

Du 15/05 au 31/10.
Printemps et automne selon conditions.
Il peut rester des névés sur le sentier au printemps.
Le refuge est gardé de juin à septembre.