La vallée de la Romanche est la principale des 6 vallées de l’Oisans et la seule à offrir une plaine au sein d’un pays où même les poules devaient être ferrées !

Du plat en Oisans ?

Après avoir longtemps accueilli un lac qui a comblé cette profonde vallée, l’homme a bénéficié d’une large plaine, dégagée et ensoleillée.

Bourg-d’Oisans, notre petite capitale, auparavant accrochée au flanc de Prégentil, au bord du lac Saint-Laurent donc, a pu s’épanouir largement du pied de Belledonne à l’entrée de la vallée du Vénéon (13 km). Même chose pour Allemont, à l’entrée de la vallée de l’Eau d’Olle, dont les fonderies royales ont été construites au pied du village sur le plat.

Aujourd’hui on y trouve une grande partie des campings et des commerces, centre de passage et donc de vie, les villages de vallées sont les liens d’un massif à l’autre.