Artiste en résidence au refuge de la Selle

Sarah Feuillas est une artiste qui prendra de la hauteur dans les montagnes du Vénéon. Sensible à la perception des espaces et de l’environnement, elle développe un travail photographique et sculptural autour de l’habitat et de l’acte constructif.

À propos : Artiste en résidence au refuge de la Selle

Organisé par l'association grenobloise "l'envers des pentes", les refuges du Vénéon reçoivent en résidence des artistes variés.

Biographie de l'artiste :
« Née à Paris en 1987, Sarah Feuillas est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2011 où elle reçoit le prix sculpture Bernar Venet. Elle expose au Frac Grand Large en 2017. En 2018, elle réside aux Etats-Unis avec la résidence Eden-Sylvain Couzinet-Jacques suite à l’exposition Jeune Création chez Thaddaeus Ropac - Pantin, puis à Paris au Collège des Bernardins, à Rome avec l’Atelier Wicar de la Mairie de Lille, à Aix-les-Bains avec Solarium tournant, en Iran avec Kooshk ou bien au Centre d’Art de Flaine en Haute-Savoie. »

Démarche artistique :
« Sensible à la perception des espaces et de l’environnement, elle développe un travail photographique et sculptural autour de l’habitat et de l’acte constructif.
Elle réalise des séries photographiques d’édifices situés en territoire sensible. Frontières, zones de conflits, ruines, ces séries évoquent le contexte architectural et son esthétique. Ces lieux sont souvent les stigmates d’un projet qui n’est plus d’actualité. Inachevé, délaissé, ils s’étirent dans une temporalité indéfinie. Ne reste d’eux que la dépouille d’une cité modelée par l’homme dont la charge utopique est encore présente. »

Note d'intention pour la résidence :
« Surplombant le monde d’en bas, loin du tumulte de la vie quotidienne que propose le refuge de la Selle, je souhaite m’inspirer de ce moment de transition et d’observation. Dans un entre-deux temporel et physique -ni en bas, ni complètement en haut- ce refuge me renvoie à l’écriture d’une mythologie mêlant la science fiction à la conscience environnementale. Profitant de cette étape d’isolement ponctué de passages et d’étapes de transitions bercés par le vaet- vient des randonneurs, j'aimerais scruter les parois hostiles des formes rocheuses et développer une manière inhabituelle de travailler et de produire in situ : série photographique, cyanotype, céramique ou fonte. Enclave entre deux mondes dominant la vallée et les cimes, cette architecture futuriste fait appel à un imaginaire mêlant le mystique aux mirages de haute mer ou de vallées arides et désertiques. Comme une apparition soudaine dont l’image persisterait sur la rétine, j’aimerai développer l’aspect entropique de ce lieu. »

Date

Du 20/08 au 27/08/2021, tous les jours.

Ce prestataire vous propose aussi

Refuge de la Selle

Rando – Refuge de la Selle

Complément de localisation

le refuge de la Selle est à 3h30 de marche facile depuis le village de St Christophe en Oisans